Étiquette : vélo à assistance électrique

L’assurance vélo électrique: une bonne idée?

Bien qu’il ne soit pas obligatoire d’assurer votre vélo électrique en France, il existe de nombreuses raisons de le faire. Il est fortement recommandé de trouver une police d’assurance appropriée en cas d’accident, qui vous offre, à vous et votre vélo, une couverture de responsabilité civile ainsi qu’une protection contre le vol et les dommages.

 

 

Protégez votre investissement

L’achat d’un vélo électrique est un investissement important que nous préconisons de protéger. Il existe différentes polices d’assurance sur le marché, que nous vous recommandons d’étudier pour trouver la couverture qui vous convient le mieux.

Il est risqué d’assumer, sans vérifier, que votre police d’assurance habitation vous offre la bonne protection, car vous pourriez n’être couvert que lorsque votre vélo est chez vous. Il est utile de vérifier le montant de la couverture à laquelle vous avez souscrite, car il existe des conditions et des limites strictes. Les polices d’assurance spécialisées pour les vélos électriques offrent souvent des montants de couverture plus élevés.

 

 

Couverture d’assurance pour les vélos électriques

Il existe différents facteurs à prendre en compte lorsque vous comparez les assurances pour vélos à assistance électriques afin de trouver la couverture qui vous convient au mieux:

  • Vol
  • Accidents et vandalisme
  • Assurance responsabilité civile
  • Location de cycles de remplacement
  • Assistance dépannage vélo
  • Accident personnel
  • Couverture pour les accessoires

 

 

Conseils pour éviter le vol de votre vélo électrique

Une étude de l’INSEE faisait état de 320.000 ménages victimes d’un vol de vélo en France. L’un des principaux freins au développement de la pratique du vélo serait la peur de se le faire voler. Afin d’endiguer les tentatives de vol et d’empêcher le recel de ceux-ci la Loi d’Orientation des Mobilités (LOM) prevoit la généralisation du marquage des vélos dès le début de l’année 2021. Voici donc quelques conseils pour éviter que votre vélo électrique ne soit volé en premier lieu:

  • Enregistrez votre vélo en ligne
  • Investissez dans un anti-vol de qualité
  • Protégez votre vélo avec une puce d’identification
  • Rangez votre vélo dans un endroit sécurisé couvert par la vidéo surveillance
  • Déverrouillez et retirez votre batterie lorsque vous n’utilisez pas votre vélo
  • Sécurisez votre vélo dans un endroit différent chaque jour
  • Ne le laissez pas garé à l’exterieur pendant de longues périodes

 

Le fait de ne pas protéger votre vélo de manière adéquate peut également entraîner l’annulation de votre assurance.

Le coût d’une assurance spécialisée pour les vélos électriques est généralement abordable, mais il varie en fonction de votre police d’assurance et des compléments que celle-ci vous propose pour augmenter votre couverture. Il est toujours préférable d’être prudent, car les risques liés aux dommages dont vous pourriez être responsable peuvent être importants.

 

 

 

Pour en savoir plus sur notre assurance vol et dommages en France cliquez ici

Vélo Électrique: Conseils Aux Nouveaux Propriétaires

Il est toujours excitant de recevoir un nouveau vélo électrique et après une longue attente vous êtes pressé de l’utiliser! Avant d’aller vous familiariser avec votre Furo X, voici quelques conseils pour appréhender au mieux sa prise en main et en tirer le meilleur parti.

 

La vitesse est limitée 

Au niveau légal la réglementation européenne limite la vitesse des vélos électriques à 25 km/h. L’assistance électrique se coupe automatiquement si la vitesse dépasse les 25 km/h. Cependant, vous pouvez changer cette limite de vitesse si vous utilisez votre vélo dans une zone avec des restrictions différentes (par exemple, USA 32 km/h), ou dans le cas où vous n’utilisez pas votre Furo X sur la voie publique (par exemple sur une propriété privée). Tous les vélos électriques homologués 25 km/h peuvent rouler sur les pistes cyclables sans besoin d’être assurés.

 

Les différents niveaux d’assistance

Le Furo X dispo de 5 niveaux d’assistance réglables par l’intermédiaire de l’ordinateur de bord situé sur le guidon. Afin de déclencher l’actionnement de l’assistance il vous suffit juste de pédaler pour que le moteur démarre. Chaque mode peut vous offrir une assistance qui vous permet de pédaler sans aucun effort.  

  • Niveau 1-2 – mode économique
  • Niveau 3-4 – mode normal
  • Niveau 5 – mode sport assistance maximum 

Pour ceux qui le désire vous pouvez rouler sans l’assistance électrique comme un vélo classique et choisir de l’activer à volonté. Si vous souhaitez prolonger l’autonomie dont dispose votre vélo nous recommandons d’utiliser les niveaux d’assistance 1 à 3, plus économes. 

 

 

 

Rouler sous la pluie c’est possible

Vous pouvez utiliser votre vélo électrique sous la pluie puisque la batterie et les équipements électriques sont protégés par des étuis imperméables, vous permettant de rouler sous la pluie sans aucun danger.

Cependant, vous ne pouvez pas complètement submerger votre vélo électrique, ni le nettoyer à l’aide d’un jet d’eau car la pression peut lier à une infiltration dans de rares cas. A la place, privilégiez un nettoyage à l’aide d’une éponge humide.

 

Comment optimiser votre batterie

Élément clés de votre VAE, il existe des astuces pour multiplier significativement la durée de vie de votre batterie:

  • Utilisez votre vélo électrique de préférence entre 15°C et 35°C plutôt qu’à des températures inférieures à 15°C.
  • N’attendez pas que votre batterie soit complètement déchargée pour la recharger. Cela peut faire passer sa durée de vie de 500 à 6000 cycles. (Estimation optimale lorsque la batterie est chargée à 75% et déchargée à 25% régulièrement)
  • La température optimale de stockage des batteries Lithium-ion est de 23°C.
  • Modérez votre vitesse moyenne et l’intensité de vos accélérations et décélérations.

La plupart des cellules Lithium-ion modernes utilisées dans votre batterie ont une durée de vie mentionnée par le fabricant de 500 cycles. Il s’agit du nombre de cycles de charge/décharge que votre batterie peut subir avant d’atteindre 70 % de sa capacité initiale. Elle ne mourra pas à ce stade, cependant, sa capacité continuera de diminuer linéairement. Une charge optimale est une charge à 75% et une décharge à 25% (1 charge/décharge de 50% = 1 demi-cycle). Pour maintenir intégrité de votre batterie, assurez-vous de toujours avoir un cycle de charge complet et un cycle de décharge complet (charge à 100% et décharge jusqu’à 0%) tous les 10 à 15 cycles de charge. 

 

eTtura removable Lithium ion battery ebike

 

 

Entretenez régulièrement votre vélo

Un nettoyage et entretien régulier sont nécessaires pour le bon fonctionnement et la longévité de votre vélo. Vérifiez bien la pression des pneus, les jantes, le freinage et le bon fonctionnement de l’éclairage avant chaque sortie. Des pneus insuffisamment gonflés sollicitent davantage le moteur et donc l’assistance électrique. Pour optimiser l’autonomie de votre batterie, pensez donc à vérifier régulièrement la pression de vos pneus, qui doit être approximativement de 3.4 bar. Nous vous recommandons également de faire réviser votre vélo une fois par an dans votre magasin de vélos local.

 

 

Soyez prêt à faire face à toute éventualité et ayez toujours avec vous des outils et pièces de rechange. Voici le matériel indispensable à avoir sous la main lors d’une sortie vélo pour pouvoir assurer les petits dépannages:

  • un outil compact multifonctions
  • un kit de réparation de crevaisons
  • Un démonte-pneu
  • une chambre à air de rechange
  • une pompe à vélo compacte

 

Accédez au Guide démarrage

Télécharger votre Manuel du Proprietaire

Testez notre calculateur d’autonomie pour anticiper votre trajets!

Si vous avez d’autres questions suite à la réception de votre Furo X , n’hésitez pas à nous contacter ici

 

Est-il préférable d’investir dans une trottinette ou un vélo électrique plutôt que de louer?

Les vélos et trottinettes électriques font de plus en plus partie du paysage urbain dans les villes du monde entier. Il est facile de comprendre pourquoi : c’est un moyen de transport bon marché, pratique et écologique pour se déplacer en ville. Cependant, les véhicules électriques partagés sont loin d’être idéaux pour les utilisateurs fréquents. Cela peut déjà être douloureusement évident pour vous si vous les utilisez tous les jours pour, par exemple, pour vous rendre au travail et en revenir.

Pour une utilisation régulière, il existe plusieurs bonnes raisons d’acheter un vélo électrique ou une trottinette électrique. Dans cet article, nous allons vous montrer les avantages de la propriété par rapport à la location. 

 

Vous êtes plus sûr sur votre propre vélo électrique ou trottinette électrique

Vous avez toujours une bonne idée de l’état dans lequel se trouve votre vélo ou trottinette électrique. Vous savez quand sa batterie a besoin d’être rechargée et vous pouvez dire quand une pièce doit être réparée ou remplacée. 

Vous n’avez pas cette connaissance avec un véhicule partagé. Vous courez toujours le risque de louer un véhicule dont la batterie s’épuise prématurément ou dont les pièces sont cassées ou défectueuses, potentiellement causant des blessures graves ou pire. La possession d’un vélo ou d’une trottinette électrique vous procure une tranquillité d’esprit bien plus grande que celle d’un simple véhicule que vous pouvez saisir sur le trottoir.

 

Partager n’est pas bienveillant

On ne discute pas le fait que les vélos et les trottinettes électriques partagés sont un moyen de transport écologique – tant qu’il s’agit uniquement de rouler. Cet avantage perd un peu de son lustre lorsque l’on considère l’opération de ces sociétés leur ensemble.

Considérez ceci : comment tous ces trottinettes et vélos électriques sont-ils déplacés, réparés et rechargés ? La réponse les fait passer de la durabilité à climat peu favorable: fourgons, camions et voitures. Chaque jour et chaque nuit, des groupes de personnes se déplacent en voiture pour ramasser et transporter des trottinettes et des vélos électriques, ce qui augmente les embouteillages et pollue l’air. L’achat d’un vélo ou d’une trottinette électrique ne fera pas disparaître ce problème du jour au lendemain, mais il ne l’aggravera certainement pas.

Les vélos et trottinettes électriques partagés ne durent pas longtemps. Une étude de 2018 a indiqué que, en moyenne, les trottinettes électriques ont une durée de vie allant d’un peu moins de 29 jours à neuf mois. Les conducteurs ont tendance à les jeter plutôt que de les réutiliser, ce qui augmente leur impact négatif sur l’environnement. En tant que propriétaire d’un véhicule électronique, vous êtes plus susceptible de l’entretenir pour maximiser sa durée de vie. Lorsque vous êtes prêt à acheter une nouvelle trottinette ou un vélo électrique, vous pouvez toujours revendre votre ancien véhicule plutôt que de le transporter à la décharge.

 

Les propriétaires n’ont pas de problèmes d’abandon

Peut-être que le plus gros problème avec les vélos et trottinettes partagés est l’encombrement urbain qu’ils créent. Un grand nombre d’usagers les laissent simplement n’importe où : sur les trottoirs, devant les portes, sur les pelouses, dans les parkings, dans les rivières,… vraiment n’importe où. Il n’est pas surprenant que ce comportement inconsidéré exaspère les habitants des villes du monde entier, donnant aux trottinettes et vélos électriques partagés une sorte de stigmate social.

Lorsque vous possédez un véhicule, vous ne vous contentez pas de le garer où vous voulez – cela pourrait entraîner une amende, un vol ou du vandalisme. L’achat d’une bicyclette ou d’une trottinette électrique pliable présente l’avantage supplémentaire de la portabilité, ce qui vous permet de le garder avec vous où que vous soyez, sans créer d’obstacles pour les piétons, les cyclistes et les conducteurs.

 

La propriété est moins chère à long terme

Si vous ne faites que rouler de temps en temps, un véhicule partagé est rentable. En revanche, une utilisation quotidienne pendant un an pourrait facilement vous coûter plus cher qu’une trottinette électrique ou un vélo électrique tout neuf. Mieux encore, vous n’êtes pas obligé de partager votre véhicule avec une bande d’étrangers.

Faisons le calcul, en utilisant le prix d’un vélo Lime partagé. Vous payez 1£ pour débloquer un vélo, puis 15 pence par minute jusqu’à ce que vous le bloquiez à nouveau. Au Royaume-Uni, les navetteurs qui font du vélo passent 44 minutes par jour à se rendre au travail et à en revenir. Nous sommes donc maintenant à 7,60£ par jour. En utilisant une moyenne de 253 jours de travail par an, cela revient à 1 922,80£ par an. 

Pour seulement 77,20£ de plus, vous pouvez obtenir notre Furo X vélo électrique pliable, ce qui vous permet d’économiser près de 2000£ de frais de location de vélo électrique chaque année!.

Pour en savoir plus sur nos vélos et trottinettes électriques pliants, les prix et les avantages de posséder plutôt que de partager, n’hésitez pas à nous contacter!

Modifier son vélo électrique: Les choses à faire et à ne pas faire

Une fois que vous aurez mis la main sur un tout nouveau vélo électrique, vous voudrez explorer tout ce qu’il peut faire. Bien qu’il soit déjà top dès sa sortie de l’emballage, vous pourriez commencer à le bricoler pour obtenir la performance ou sensation que vous recherchez. Dans cet article, nous vous expliquons à quoi vous devez penser lorsque vous souhaitez modifier votre vélo électrique. 

 

eTuning

Les batteries au lithium utilisées pour les vélos électriques sont très performantes. Bien qu’elles ne soient destinées qu’à vous aider à pédaler, elles sont capables de bien plus, mais cela ne va pas sans risque.

Les fabricants de vélos électriques limitent la puissance des batteries à 250 Watts et placent une coupure automatique sur l’assistance moteur dès que la vitesse du vélo dépasse 25 km/h.

 

Certains appareils peuvent toutefois contourner ces restrictions afin d’atteindre des vitesses plus élevées. Un de ces dispositifs est fixé entre le capteur magnétique de la roue et l’unité de contrôle du vélo, et il manipule essentiellement la vitesse à laquelle le vélo croît rouler. Cela l’empêche de s’arrêter à la limite légale de 25 km/h et permet au moteur de pousser le vélo à des vitesses beaucoup plus élevées. 

 

Aussi amusant que cela puisse paraître, cette modification particulière présente un certain nombre de problèmes. Le premier est qu’elle est illégal ; les vélos électriques sont actuellement classés dans la catégorie des cycles à pédales à assistance électrique (EAPC) aux yeux de la loi, et la limite de vitesse de 25 km/h est une condition stricte pour cette classification. A toute vitesse plus rapide, le vélo serait classé comme un scooter à des fins légales, avec tout ce que cela implique – permis, assurance, sécurité, etc. 

 

L’altération des limites de sécurité de la batterie peut également invalider la garantie du fabricant. Si un autre élément de votre vélo tombe en panne et que vous avez essayé de modifier les limites de votre systéme électrique, vous ne serez pas couvert. 

 

Notre conseil est le suivant : si vous recherchez de la vitesse, pédalez plus fort ou essayez un parcours de montagne en e-bike. Vous ne voulez pas gâcher votre vélo électrique (ou votre casier judiciaire!) en jouant avec le moteur. 

 

Fat tires

Une modification bien plus réalisable consiste à ajouter des pneus gras à votre vélo électrique. Si vous êtes un cycliste régulier, vous avez peut-être remarqué ces modifications lors de vos sorties sur les pistes de montagne. Il s’agit de pneus épais, presque comiquement larges, destinés à améliorer l’adhérence du vélo et à rendre la conduite plus “flottante”. Bien qu’ils aient été conçus à l’origine pour aider les vélos à rouler sur la neige, ils ont acquis une sorte de statut culte de nos jours – ils semblent être aussi populaires en ville qu’à la montagne. Dans tous les cas, ils peuvent être ajoutés à votre VTT électrique pour vous aider à vous frayer un chemin sur les sentiers d’altitude ou dans la circulation aux heures de pointe. 

 

Dérailleurs

Un autre aspect de votre VAE que vous pouvez personnaliser sont les vitesses. Alors que de nombreux vélos électriques prêts à l’emploi sont parfaitement adaptés à la conduite avec les vitesses déjà installées (Le Furo X de FuroSystems a un dérailleur Shimano à 9 vitesses), il est toujours possible de le modifier pour l’adapter à vos propres préférences de conduite sans avoir recours à l’assistance du moteur électrique. 

 

Une idée est de changer le rapport de vitesse entre l’avant et l’arrière du vélo. En règle générale, plus vous avez de vitesses à l’avant, plus le pédalage sera dur, mais plus vous pourrez aller vite. En revanche, plus il y a de vitesses à l’arrière du vélo, plus il est facile de rouler, mais plus difficile d’atteindre des vitesses plus élevées. La plupart des vélos électriques sont capables de supporter l’une ou l’autre de ces configurations et le moteur alimenté par batterie les assiste en cas de besoin. 

 

Autrement, vous pouvez même transformer votre vélo électrique en vélo à vitesse fixe. Le vélo fixe est le préféré des hipsters dans les rues de Londres. Il n’a qu’une vitesse et n’a pas de roue libre. Le résultat est un vélo au look minimaliste, mais qui peut être plus difficile à conduire par moments (surtout en montée). Mais avec un petit coup de pouce d’un moteur électrique, vous pouvez avoir l’air cool et aller de A à B sans transpirer.

 

Une fois que vous avez votre vélo électrique depuis un certain temps, vous pourriez vouloir le personnaliser pour qu’il se distingue sur la route. Si vous souhaitez ajouter une touche personnelle au vôtre, nous vous recommandons de vous éloigner du moteur électrique et de vous concentrer plutôt sur d’autres éléments comme les pneus et les vitesses ou même la selle ou les couleurs. 

FuroSystems fabrique une gamme de vélos électriques au design précis. Nos vélos électriques offrent aux navetteurs un moyen rapide, efficace et écologique de faire des allers-retours. Découvrez le Furo X – le tout premier vélo électrique pliant tout carbone.

Peut-on voyager avec son vélo électrique dans l’avion?

Les vacances à vélo sont de plus en plus populaires et de nombreuses personnes prennent les pistes et chemins d’Europe pour faire du tourisme et de l’aventure. Si vous possédez un vélo électrique, vous avez sans doute envisagé un tel voyage ; vous vous rendrez en Espagne ou en France pour profiter des merveilleux itinéraires à vélo qu’ils offrent. Cependant, prendre votre vélo électrique avec vous dans l’avion ne sera pas aussi facile que vous l’espériez. Nous vous présentons ici les problèmes que vous rencontrerez en essayant de prendre un vélo électrique en avion et les moyens de les contourner. 

 

En bref, la réponse est non : vous ne pouvez pas prendre un vélo électrique dans un avion. C’est à cause de la batterie. Toute batterie rechargeable au lithium de plus de 100Wh est interdite dans l’avion.

 

Certaines compagnies aériennes peuvent autoriser des batteries allant jusqu’à 160Wh, mais vous devrez demander une autorisation préalable. La raison en est que les batteries au lithium peuvent présenter un risque d’incendie ; si leur enveloppe était endommagée ou surchauffée, la batterie pourrait court-circuiter et provoquer une étincelle. Le lithium est très inflammable, donc cette étincelle pourrait l’enflammer et même provoquer une petite explosion. Biensur, toutes les batteries modernes sont conçues pour résister à ce type de dommage, mais par nature la sécurité dans l’industrie de l’aviation ne prend aucune chance.

 

Un incendie dans la soute pourrait se propager sans être remarqué et il y a de fortes chances qu’il entre en contact avec d’autres objets très inflammables comme des aérosols et du vernis à ongles. C’est évidemment un énorme problème dans un avion. Et cela arrive plus souvent que vous ne l’imaginez. En fait, entre janvier 2006 et janvier 2020, il y a eu 268 incidents impliquant des batteries au lithium dans les avions – c’est plus d’un par mois ! 

 

Ce règlement permet toutefois de prendre la plupart des objets personnels, tels que les téléphones, les ordinateurs portables et les appareils photo, dans les avions. Le problème est que les batteries des vélos électriques ont tendance à être d’un minimum de 300Wh – notre plus petit vélo électrique, le Etura, est de 313Wh. Il est donc interdit de les faire voler sur des avions commerciaux. 

 

Alternatives à l’utilisation d’un vélo électrique

 

Vous ne devez pas encore abandonner vos espoirs d’emmener votre vélo électrique à l’étranger ; il existe des moyens de contourner le problème. 

 

Louez une batterie dès votre arrivée

 

Une option populaire consiste à retirer la batterie et à voler avec ce qui est essentiellement un vélo normal. Une fois arrivé, vous pouvez vous procurer une batterie que vous pourrez utiliser pendant toute la durée de votre voyage. Il y a deux ou trois choses à considérer ici. Tout d’abord, faites des recherches avant de prendre l’avion et assurez-vous de pouvoir trouver un loeur. Ce n’est pas le plus courant des services, alors vérifiez bien. Si vous prenez l’avion pour vous rendre dans une destination très prisée des cyclistes, vos chances de trouver un prêteur seront nettement plus élevées. Deuxièmement, vous devez vous assurer que la batterie est compatible avec votre vélo électrique. Malheureusement, il n’existe pas de “taille unique”, et vous devrez donc faire des recherches dans ce domaine également. 

 

Bien que cela puisse sembler beaucoup d’efforts, ce sera nettement moins cher que de louer un vélo électrique entier pour votre voyage. Les voyages à vélo peuvent durer plusieurs jours, voire plusieurs semaines, de sorte que les frais de location d’un vélo électrique peuvent être assez élevés. 

 

Envoyez votre batterie séparément

 

Dans certaines circonstances, il est possible d’envoyer la batterie de votre vélo à votre destination, mais cela implique des frais importants. Certains coursiers, tels que FedEx et UPS, fournissent des informations détaillées sur l’emballage de votre batterie et sur la manière de l’envoyer à l’étranger. Par exemple, elle doit être déclarée comme “marchandise dangereuse” et étiquetée comme étant uniquement adaptée aux avions cargos. Elle doit également être emballée de manière à être protégée contre les courts-circuits. Cela peut être très compliqué, mais si vous êtes vraiment décidé à emporter votre propre batterie, il y a un moyen. 

 

Utiliser un autre moyen de transport

 

Si c’est possible, la meilleure option peut être d’utiliser un autre mode de transport. Par exemple, il n’y a pas de restrictions sur l’utilisation de vélos électriques sur les ferries. Vous pouvez prendre le ferry du Royaume-Uni vers l’Europe continentale, des endroits comme la France ou la Belgique, puis continuer le reste de votre voyage en voiture (ou en vélo électrique!). Cela limite le nombre de destinations que vous pouvez choisir, mais cela peut vous éviter bien des tracas. 

 

Ne laissez pas ces règlements vous décourager de faire l’expérience du vélo électrique. Nous sommes convaincus que certaines parties du monde sont plus facilement visibles à vélo, et les vélos électriques vous apportent l’aide dont vous avez besoin pour franchir des pentes que vous ne pourriez pas franchir autrement. Notre Furo X MAX est un vélo électrique puissant, doté d’une batterie de 375Wh, qui peut également être plié pour faciliter le transport. C’est l’un des vélos pliants les plus puissants que vous puissiez acheter et il est parfait pour toutes les occasions. Contactez-nous si vous avez des questions. 

Assurance Vélo Electrique – Tout ce que vous Devez Savoir

Une fois que vous avez acheté un VAE, vous devez vous assurer qu’il reste en bon état. Que vous soyez sujet à des accidents ou que vous craigniez de vous faire voler votre vélo, l’assurance vous apportera de la tranquillité d’esprit et vous permettra de ne pas perdre votre argent en cas de problèmes. Il est très rapide de souscrire à une assurance pour son vélo électrique en ligne, voici notre petit guide sur ce qu’il faut savoir et prendre en consideration lorsque vous souscrivez une assurance pour votre vélo électrique. 

 

Que couvre l’assurance des vélos électriques ? 

Comme pour tout type d’assurance, le diable est dans les détails. Chaque police a des niveaux de couverture et des limitations différentes, alors assurez-vous de lire les petits caractères avant d’acheter. En règle générale, cependant, vous voudrez que votre police inclue des éléments tels que Dommages malveillants ou accidentels, Vol, Accidents corporels, et Responsabilité civile. Voici ce qu’elles couvrent généralement et quelques limitations courantes à prendre en compte. 

 

Dommages malveillants ou accidentels

Ce type d’assurance vous couvrira pour les dommages causés à votre vélo électrique par vous-même (accident) ou par d’autres personnes (accident ou vandalisme). 

Ce qui n’est pas couvert

Les dommages malveillants ou accidentels sont limités aux dommages “inattendus” – et non à l’usure habituelle de la moto. Si vous avez la malchance de heurter un nid-de-poule et de vous en détacher, par exemple, l’assurance vous protégera probablement contre les frais de réparation nécessaires. En revanche, un pneu éclaté, usé par le temps, ne sera probablement pas couvert. 

 

 

Vol

Voir tous les avantages des vélos électriques, il n’est pas surprenant qu’ils attirent l’attention des voleurs, surtout dans les villes. Cette partie de l’assurance vous couvrira pour le montant que vous avez payé pour votre vélo électrique. 

Ce qui n’est pas couvert

Il est très peu probable qu’une compagnie d’assurance couvre le coût de votre vélo électrique volé si vous avez été négligent avec celui-ci. À moins qu’il n’ait été volé à votre domicile, les assureurs s’attendront à ce que vous verrouilliez le vélo de manière sûre lorsque vous vous trouvez dans des lieux publics – le cadre doit être fixé à un objet solide at inamovible (comme un porte-vélos) avec un verrou approuvé. Il s’agit de cadenas classés bronze, argent ou or selon le niveau de sécurité qu’ils offrent, et qui correspondent à la valeur du vélo.

 

 

Accident corporel

Sauf si vous roulez de manière responsable et dans les limites de la loi, vous ne risquez pas de subir une grave blessure due à la conduite d’un vélo électrique. Cependant, si vous vous détachez pendant que vous roulez, vous pouvez avoir droit à une indemnité de l’assureur, en fonction de la blessure subie et de sa gravité. 

Ce qui n’est pas couvert

Ce volet de l’assurance des vélos électriques ne couvre généralement que les blessures les plus graves – perte de la vue, perte de membres et soins dentaires d’urgence. Les assureurs ne vont pas payer pour les coupures et les contusions. 

 

 

Responsabilité civile

Cette garantie couvre les dommages accidentels causés à d’autres personnes et à leurs biens. Nous sommes convaincus que vous ferez tout votre possible pour assurer votre sécurité sur les routes, mais si votre attention s’arrête un instant et provoque un accident impliquant une autre personne (ou ses biens), vous devez être couvert pour les dommages causés. 

Ce qui n’est pas couvert

Il semble y avoir une certaine variation entre les différentes polices en ce qui concerne les limitations, mais en règle générale, les blessures et les dommages infligés aux membres de la famille et à leurs biens ne seraient pas couverts par la responsabilité civile. 

 

 

Combien cela coûte l’assurance des vélos électriques ? 

Cela dépend beaucoup du coût de votre vélo électrique et de l’endroit où vous habitez. Nous vous conseillons d’utiliser un site de comparaison pour filtrer les meilleures offres et choisir la police qui vous convient le mieux. Nous avons effectué une recherche pour notre propre Furo X, et le coût annuel variait entre 96 et 198 € – une différence de prix significative, mais qui reflète les différents niveaux de couverture. 

Lorsque vous êtes en déplacement à vélo électrique, la dernière chose à laquelle vous voulez penser est le coût de n’importe quel problème – qu’il s’agisse d’un accident ou d’un vol. Avec une assurance adéquate, vous vous sentirez plus libre de profiter pleinement de vos trajets, sachant que vous êtes couvert en cas de malchance. Et si vous possédez un vélo électrique FuroSystems, sachez que vous êtes couvert par la garantie du fabricant en cas de panne ou de défaut au cours des deux premières années (à condition que cela ne soit pas dû à une usure normale, à des dommages causés par le cycliste ou à une mauvaise utilisation). 

 

 

 

Pour en savoir plus sur notre assurance vol et dommages en France cliquez ici

 

 

Les vélos électriques sont-ils l’avenir du transport personnel?

Les vélos électriques continuent de se développer. Dans de nombreuses villes modernes, il est presque impossible de passer une journée entière sans en voir un. Qu’il s’agisse de services privés ou publics de vélo en libre-service, il est difficile d’ignorer leur récente montée en puissance. La question est de savoir si les vélos électriques ne sont qu’une mode ou s’ils peuvent devenir l’avenir du transport personnel pour les masses. C’est une question importante à laquelle nous pensons avoir la réponse. Les vélos électriques ont peut-être le plus grand potentiel de tous les types de véhicules pour offrir une solution à long terme aux déplacements individuels. Dans cet article, nous discutons exactement de la raison pour laquelle les vélos sont l’avenir du transport personnel.

Tendances actuelles

La demande mondiale de vélos électriques a connu une croissance exponentielle. Rien qu’aux Etats-Unis, les ventes de vélos ont été multipliées par huit depuis 2014 et cette tendance ne montre aucun signe de ralentissement. L’une des raisons est le changement d’attitude envers le cyclisme en général. Des pistes et des itinéraires cyclables sont construits partout dans le monde, et au Royaume-Uni, ils sont installés et utilisés à un rythme toujours croissant. A Londres, par exemple, deux autoroutes cyclables ont été ouvertes en 2016. Depuis leur ouverture, l’utilisation de ces autoroutes a augmenté de 200%, et le cyclisme en général a augmenté à Londres de 152% depuis 2000 – c’est le mode de transport qui connaît la croissance la plus rapide dans la capitale. On trouve des histoires similaires dans toutes les grandes villes du pays.

Une autre démonstration de cette tendance croissante et un signe qu’elle est là pour rester est l’augmentation des services de vélo en libre-service. Les vélos sans arrimage sont repérés dans tout Londres et Paris, les entreprises les plus populaires étant JUMP de Uber, Lime, et Mobike. Ces services vous permettent de louer des vélos électriques à l’aide de votre téléphone et de les laisser (dans la limite du raisonnable) n’importe où une fois votre voyage terminé. Ce service est similaire aux populaires Vélos de Santander ou Vélib’, mais il a l’avantage d’être assisté électroniquement et de ne pas nécéssiter de trouver de station d’accueil. Ils sont populaires dans un certain nombre d’autres villes européennes. Investir dans ces services à une telle échelle montre la confiance dans la force de cette industrie et ne fera qu’aider le vélo électrique à être plus accessible. 

 

Les besoins en transport urbain

La raison principale de cette tendance est que les vélos électriques répondent à un besoin réel et pressant des citadins. La pollution de l’air est un problème énorme pour les zones urbaines du monde et les routes très fréquentées et pleines de voitures y contribuent largement. Ce qu’il faut, c’est un moyen de transport personnel durable et sans émissions, qui puisse réduire notre dépendance à l’égard de la voiture. Entrez dans l’ère du VAE: un mode de transport personnel rapide, abordable et sans émissions. 

Même les villes et les pays qui ont longtemps été de grands partisans du vélo traditionnel ont reconnu les avantages du vélo électrique. Les Pays-Bas, par exemple, le pays le plus favorable au vélo dans le monde, ont connu un essor de la popularité du vélo électrique. Un nouveau vélo sur trois acheté aux Pays-Bas en 2019 était électrique, on rapporte que 40% des cyclistes ont choisi leur VAE plutôt que leur voiture pour se déplacer. 

Colorado Springs aux États-Unis est une ville qui investit massivement dans les vélos électriques. Les représentants du gouvernement et les entreprises privées travaillent ensemble pour rendre Colorado Springs aussi intelligente, durable et mobile que possible et les vélos électriques sont une option privilégiée. 

La taille et l’autonomie moyenne des vélos électriques en font le véhicule idéal pour se déplacer en ville. Notre Vélo électrique Furo X, par exemple, a une autonomie d’environ 45-55 km (28-34 miles), ce qui est idéal pour une journée en ville. Pour les trajets plus courts, vous marcherez probablement ou prendrez peut-être une trottinette électrique (si votre ville le permet), et pour les trajets plus longs, vous préférerez probablement la voiture ou le train. Pour les trajets quotidiens et les déplacements en ville, le vélo électrique est le moyen de transport idéal. 

 

Santé

Il est difficile de nier que le vélo – qu’il soit assisté électroniquement ou non – est bon pour la santé (et bien meilleur que d’être assis dans une voiture). L’avantage des vélos électriques par rapport aux vélos traditionnels, et l’une des raisons pour lesquelles ils ont un potentiel si énorme pour devenir un mode de transport répandu, est leur caractère inclusif. Le vélo traditionnel est destiné à ceux qui sont en forme et capables de rouler, tandis que les vélos électriques fournissent une assistance aux cyclistes, rendant chaque voyage plus facile qu’il ne le serait autrement. Même les cyclistes les plus en forme redoutent souvent de monter des côtes, mais les vélos électriques résolvent ce problème en prenant l’effort à votre place. 

Les vélos abaissent les barrières à l’entrée, permettant à ceux qui ne pourraient normalement pas faire de vélo (surtout en milieu urbain) de profiter des avantages du vélo. Certaines études suggèrent que la pratique régulière du vélo a un impact positif sur les personnes souffrant de maladies telles que Alzheimer et Parkinson. Les vélos offrent aux personnes âgées un moyen réaliste de faire de l’exercice et de minimiser l’impact de ces maladies débilitantes. Au fur et à mesure que nous devenons une société plus soucieuse de la santé, les modes de transport qui impliquent une certaine forme d’exercice vont l’emporter sur les modes plus sédentaires. 

Les vélos électriques vont jouer un rôle de plus en plus important dans nos déplacements et l’avenir du transport personnel. Rejoignez la tendance croissante en vous procurant votre propre vélo électrique. Notre Furo X est l’un des vélos électriques les plus polyvalents du marché, offrant un grand confort de conduite et un design pliant de pointe. Peut-être aimeriez-vous quelque chose d’un peu plus petit et de plus facile à transporter avec vous – notre Etura est le vélo électrique pliant le plus léger que vous pouvez acheter. Pesant seulement 12 kg, il est idéal pour monter et descendre de train ou pour partir au bureau. Si vous avez des questions sur les vélos électriques, n’hésitez pas à contacter notre équipe . Nous aimerions vous aider à démarrer votre voyage en VAE! 

Le vélo électrique en ville: améliorez vos déplacements

Pour certaines personnes, le pire moment de la journée est le trajet entre le domicile et le lieu de travail. Entassés dans un chariot tubulaire en sueur, ils doivent endurer que d’autres leur éternuent au visage avant d’être entassés sur des plates-formes comme du bétail – et ils doivent payer le prix fort pour ce plaisir. On exagère peut-être un petit peu mais d’autres, en revanche, apprécient pleinement leurs trajets en ville et ces personnes ont probablement un vélo électrique. Voici pourquoi sauter sur un vélo électrique transformera votre trajet du pire au meilleur moment de votre journée.

 

 

C’est bon pour la santé! 

réduire le risque de développer un cancer. Les vélos électriques, en particulier, offrent une façon plus accessible de faire de l’exercice – si vous souffrez de douleurs articulaires, par exemple, le moteur électrique vous donnera un coup de main et vous évitera de devoir prendre une douche et de changer de vêtements une fois au bureau.

 

En termes de santé mentale, une étude de l’Université d’East Anglia a montré que le vélo présente des avantages significatifs – en plus d’avoir une meilleure concentration, les cyclistes se sentent moins sous pression que lorsqu’ils conduisent une voiture pour aller au travail.

 

 

Coût

Les vélos électriques sont généralement plus chers que les vélos ordinaires, en raison de tous les avantages apportés par l’assistance électrique mais ils représentent tout de même une alternative économique aux autres formes de transport. Selon un rapport de TotalJobs, le montant mensuel moyen consacré aux déplacements domicile-travail à Londres s’élève à environ 120 £ par mois (calculé en fonction de la distance moyenne parcourue et du coût moyen par kilomètre). Le coût d’un VAE, tel que l’eTura de FuroSystems, est d’environ £1449. Si on l’étale sur 12 mois, cela équivaut au prix du métro – mais après seulement un an, le VAE commence à s’amortir ! 

 

 

Temps passé à se déplacer au travail 

Peut-on vraiment aller au travail à vélo plus vite qu’en métro ? Selon certaines recherches effectuées par le London Cyclist, oui, c’est possible. Sur certains parcours, il est plus efficace de pédaler dans la rue que de prendre le métro.

 

Un trajet à vélo de Covent Garden à London Bridge, par exemple, a pris environ 40% moins de temps que dans le métro.

 

De plus, les avantages du vélo en termes de temps sont probablement encore plus importants que ne le suggèrent les statistiques, car les horaires des trains ne tenaient pas compte des entrées et sorties des stations. Il a également été démontré que les vélos électriques sont en moyenne 21% plus rapides que les vélos normaux. Vous avez eu une dure journée de travail ? Sautez sur un VAE et vous serez de retour à la maison avant même de vous en rendre compte ! 

 

 

 

 

Impact environnemental 

Se rendre au travail en vélo électrique n’est pas seulement bénéfique pour la santé et le portefeuille, mais aussi pour l’environnement. Parmi les nombreux avantages des VAE est le fait qu’ils émettent beaucoup moins de carbone que les autres formes de transport. Un rapport mené par la Fédération européenne des cyclistes a constaté que les VAEs représentent l’équivalent de 22g de CO2 par personne/km – soit nettement moins que les bus publics à 101g, et les voitures à 271g. C’est encore moins que les émissions des rames du métro de Paris, qui sont 55g par personne/km.

 

Le trajet quotidien vers et autour de la ville peut être stressant, long et coûteux. Mais il n’a pas à l’être. Échanger le métro, le bus ou la voiture contre un vélo électrique- comme l’eTura de FuroSystems ou le Furo X – vous permettra d’économiser de l’argent, d’améliorer votre santé et de rendre vos déplacements beaucoup plus agréables. 

 

FuroSystems conçoit et produit des vélos et trottinettes électriques avec des matériaux de qualité aérospatiale. Que vous cherchiez à acheter un vélo électrique pour améliorer vos déplacements, ou une trottinette électrique pour vous amuser, Voyez notre gamme de véhicules électriques de précision.

Les vélos électriques sont-ils plus dangereux?

Une question courante parmi ceux qui ne sont pas très familiers avec les véhicules à assistance électrique est : les vélos électriques sont-ils sûrs ? C’est une question importante à aborder et, à notre avis, les préoccupations de la plupart des gens concernant la sécurité des vélos électriques s’appliquent également aux vélos électriques traditionnels, surtout lorsqu’ils sont utilisés sur la route. L’utilisation de n’importe quel type de véhicule, à assistance électrique ou non, comporte un certain niveau de risque, mais les conducteurs de vélos électriques ne sont pas nécessairement plus à risque que ceux qui conduisent des vélos ou des scooters traditionnels. Voici notre guide et recommandations sur comment utiliser.

 

Recommendations générales de sécurité 

 

Certaines consignes de sécurité sont universelles pour tout type de vélo, qu’il soit à assistance électrique ou non. Par exemple, il est toujours fortement conseillé de porter un casque lorsque vous roulez. Peu importe la distance, le terrain et votre niveau d’habileté, le port du casque est un must. Ce n’est pas une obligation légale, mais cela n’empêche pas que ce soit une très bonne idée.

Similairement, le port de vêtements clairs, colorés ou réfléchissants est également recommandé. Le fait d’être vu par les autres usagers de la route et les piétons contribue grandement à votre sécurité lorsque vous faites du vélo. Il est difficile d’éviter un cycliste s’il est difficile de le voir, alors investissez dans des vêtements réfléchissants et de haute visibilité si vous faites souvent du vélo. 

En plus de vous protéger et de vous faire voir par les autres, l’entretien du vélo est important pour votre sécurité. Cela peut sembler évident, mais un vélo abîmé est un vélo dangereux. Des contrôles d’entretien réguliers, même au niveau le plus élémentaire, peuvent faire une différence significative pour votre sécurité lorsque vous roulez à vélo. Tout, de la vérification à l’usure des plaquettes de frein, en passant par l’adhérence du pneu. Même le simple fait de vous assurer que votre guidon est bien aligné vous permettra de garder le contrôle de votre vélo et d’être en sécurité, surtout lorsque vous roulez sur des routes jalonnées. 

 

Conseils de sécurité pour vélos électriques

 

Le fait que les vélos électriques soient motorisés entraîne quelques problèmes de sécurité supplémentaires. Par exemple, les vélos électriques accélèrent plus vite que les vélos traditionnels et ont une vitesse de pointe plus élevée que ce que la plupart des gens atteindraient habituellement en faisant du vélo sans assistance. C’est pourquoi, surtout lorsque vous roulez à vélo dans les villes, vous devez être plus conscient de votre vitesse. Les conducteurs de voitures peuvent être surpris de voir une personne sur un vélo accélérer si rapidement une fois que les feux de circulation deviennent verts, de sorte que vous devrez peut-être compenser pour la façon dont les autres personnes vous voient en tant qu’usager de la route. De plus, comme vous pouvez voyager plus rapidement, vous risquez un peu plus d’entrer en collision avec quelque chose si vous n’y prêtez pas toute votre attention.

 

La batterie elle-même est une caractéristique supplémentaire de votre vélo qui nécessite un entretien régulier afin de continuer à fonctionner correctement et de ne pas devenir un problème de sécurité lorsque vous êtes sur la route. Consultez votre manuel du propriétaire ou parlez à un spécialiste du vélo électrique pour des conseils sur la façon d’entretenir correctement la batterie de votre vélo électrique.

 

Les vélos électriques sont également plus lourds que la plupart des vélos traditionnels. Par conséquent, les cyclistes doivent être plus attentifs lors du montage et du démontage pour éviter que le vélo ne tombe sur eux. Cela peut sembler un point mineur, mais les jeunes et les moins jeunes devraient en prendre note afin de rester en sécurité.

 

 

 

 

Points de conclusion

 

Bien qu’il puisse sembler qu’il y ait plus de risques à utiliser un vélo électrique, une étude a montré que les vélos électriques ne sont pas plus dangereux que les vélos traditionnelles. L’idée initiale qu’être capable de rouler plus vite rendait les vélos électriques dangereux peut, en fait, être complètement fausse. L’assistance électrique peut rendre les cyclistesplus sécurisés. La raison en est que les vélos électriques sont meilleurs pour aider les cyclistes à suivre la circulation et à se déplacer avec plus d’assurance sur les routes. Les vélos électriques peuvent rouler avec la circulation, plutôt que d’être un obstacle que les voitures et autres véhicules doivent constamment dépasser. 

 

En outre, l’assistance électrique supplémentaire peut aider les conducteurs à éviter plus facilement les collisions. Les cyclistes “électriques” peuvent accélérer rapidement et en toute confiance et se mettre à l’abri des dangers, peut-être mieux qu’avec un vélo normal. La direction est également plus facile lorsque le pédalage est moins au centre de l’attention du cycliste.

 

Si vous avez des inquiétudes concernant la sécurité des vélos électriques, alors contactez notre équipe. Nous serons heureux de répondre à toutes vos questions. Si l’article vous a convaincu et que vous songez à acheter votre propre vélo électrique, n’hésitez pas à consulter notre gamme de produits. Notre vélo électrique le plus vendu, le Furo X est un excellent vélo polyvalent et l’un des plus rapides que vous pouvez acheter. Peut-être avez-vous besoin de quelque chose d’un peu plus léger et plus pratique pour le transport en commun ? Notre eTura est le vélo électrique le plus léger du monde pesant seulement 12kg. Envie d’un vélo électrique mieux adapté au grand air ? Alors vous adorerez le Sierra, notre VTT électrique haute performance. Chez FuroSystems, nous avons quelque chose pour tout le monde.

Vélos électriques ou Motos | Quelles différences?

Les vélos électriques devenant de plus en plus populaires, ils invitent naturellement à la comparaison avec les motos, électriques ou à essence. Alors, vélos électriques ou motos ? Dans cet article, nous discutons des principales différences entre les vélos électriques et les motos dans un certain nombre de domaines.

Avant de commencer, il est important d’établir la différence clé entre les vélos électriques et les motos: la façon dont vous les conduisez. Avec les vélos électriques, vous pédalez comme sur un vélo traditionnel, puis le moteur électrique vous fournit l’assistance nécessaire. Avec les motos, il n’y a pas de pédalage et tous les mouvements sont contrôlés par l’accélérateur. Les différences ne s’arrêtent pas là.

 

 

1. Exigences légales

Les vélos électriques et les motos sont traités très différemment aux yeux de la loi. Les motos, qu’elles soient électriques ou à essence, sont soumises à la taxe de circulation, aux assurances et doivent être enregistrées auprès de votre gouvernement local. Les motocyclistes doivent également être titulaires d’un permis de conduire pour pouvoir conduire légalement le véhicule. Avec les vélos électriques, aucune restriction de ce type ne s’applique. Vous n’avez pas besoin d’un permis de conduire, le vélo ne doit pas être enregistré ou assuré, et vous ne devez payer de taxe. Aux yeux de la loi, les vélos électriques sont généralement traités de la même manière que les vélos à pédales traditionnels.

Les vêtements devant être portés diffèrent également entre les motos et les vélos électriques. Les motocyclistes sont requis par la loi de porter un casque de sécurité en tout temps, et il est recommandé de porter des vêtements de protection. Les vitesses plus élevées que les motos sont capables d’atteindre donnent lieu à un risque de blessure plus élevé. Lorsque vous faites du vélo électrique, vous n’êtes pas requis de porter un casque de protection (bien que le port d’un casque soit fortement conseillé). Vous n’avez pas non plus besoin de transporter des tenues de moto encombrantes. Les vélos électriques vous donnent la liberté de porter ce que vous voulez, dans la limite du raisonnable.

Cela dit, il est recommandé de porter des vêtements de protection, surtout si vous utiliser votre vélo électrique sur des routes encombrées.

 

 

2. Vitesse

Ce n’est pas étonnant, mais les vélos électriques ne peuvent pas rivaliser avec les motos (électriques ou à essence) en matière de vitesse. Le principal facteur est la réglementation qui limite la vitesse à laquelle les vélos électriques fournissent l’assistance au cycliste: les vélos électriques sont tenus par la loi de cesser de fournir de la puissance quand le vélo atteint une vitesse de 25km/h.

Les motos, d’autre part, ne sont pas confrontés à de telles limitations et sont légalement autorisés à atteindre des vitesses beaucoup plus élevées. Si vous êtes un démon de la vitesse, alors une moto, électrique ou à essence, peut être la meilleure solution pour vous. Cependant, comme vous le verrez dans la section suivante, le fait de pouvoir voyager plus vite ne signifie pas nécessairement que vous atteindrez votre destination plus tôt.

 

 

3. Aller au travail

Les vélos électriques font un véhicule de ville parfait. Ils sont légers, rapides, fiables et ne sont pas sujets aux retards de train!

Dans une ville, les capacités de vitesse supplémentaires d’une moto ne sont pas pertinentes en raison de la circulation aux heures de pointe et des feux de circulation. Les vélos électriques partagent l’avantage que les motos ont sur les voitures dans la mesure où ils sont capables de se faufiler sur le côté de la circulation. Cependant, les vélos électriques ont l’avantage supplémentaire de pouvoir être utilisés sur les pistes cyclables et dans certains parcs autour des villes. Vous avez plus d’options avec un vélo électrique. Les motos sont limitées aux routes. Par conséquent, en réalité, le véhicule le plus rapide n’est pas nécessairement le moyen de transport le plus rapide.

En outre, les vélos électriques présentent de nombreux autres avantages pratiques par rapport aux motos. Par exemple, il n’est pas nécessaire d’avoir une place de parking et de nombreux bureaux disposent d’un espace pour enfermer les vélos en toute sécurité. De plus, certains vélos électriques, tels que notre Furo X et notre eTura, peuvent être plié. Les vélos électriques pliants sont d’autant plus polyvalents que vous pouvez les transporter dans les trains et les bus, et même les emporter dans les cafés ou les ranger sous votre bureau. Chaque environnement est couvert!

 

 

4. Maintenance

Les vélos électriques ont beaucoup moins besoin d’entretien que les motos traditionnelles. Il n’y a pas d’huile ou de système de refroidissement à entretenir, et il y a moins de pièces dans l’ensemble, ce qui signifie qu’il y a moins de pièces à entretenir. De plus, les coûts d’exploitation sont minimes par rapport aux motos à essence et aux motos électriques. Vous n’avez pas besoin d’acheter d’essence, et vous n’avez pas besoin de recharger votre vélo non plus. Les vélos électriques sont toujours prêts à l’emploi – aucune préparation ou prévoyance n’est nécessaire. Quand l’humeur vous prend, vous pouvez monter à bord et vous mettre en route!

 

 

5. Faire de l’exercice

En raison de la nécessité de pédaler pour pouvoir bouger, les vélos électriques sont bien meilleurs du point de vue de la santé. Bien sûr, les vélos électriques offrent une énorme quantité d’assistance au cycliste, ce qui les rend si agréables et accessibles, mais il y a toujours un élément de l’apport du pilote au-delà d’un simple coup de pédale. Pour les gens qui trouvent le cyclisme traditionnel très éprouvant – surtout en ville – les vélos électriques offrent une forme d’exercice accessible que les motocyclettes ne peuvent tout simplement pas répliquer.

Bien que nous soyons un peu biaisés, dans de nombreux cas, les vélos électriques sont le moyen de transport le plus polyvalent. Ils peuvent être utilisés dans plus d’endroits et par plus de personnes que les motos, et c’est un énorme avantage dans un monde qui est constamment à la recherche de nouveaux modes de transport personnel améliorés. Si vous songez à investir dans un vélo électrique, consultez notre eTura, le vélo électrique pliable le plus léger que vous pouvez acheter, ou notre Furo X, le vélo électrique qui a tout lancé.

Scroll to top